Parce que Bordeaux Fête le Vin, en grande pompe

28Juil10

Quand la capitale du vin fête ses vins, c’est 4 jours d’animations et d’événements où tout le monde est invité, amateurs comme néophytes.

Le soleil ayant brillé pendant tout l’événement, c’est une foule compacte, voire très compacte, qui est venue le long de la Garonne déguster aussi bien les vins des différentes appellations bordelaises que des mets locaux, car que serait le vin sans gastronomie !

Le principe est assez simple. On achète un pass (20 € je crois) contenant un verre et 20 tickets. Ces tickets sont à échanger contre des verres de vin ; chaque ticket ayant un code couleur attribué à un stand. On ne peut donc pas déguster 20 fois la même chose, et c’est bien là l’objectif.

Côté événements, des concerts, des feux d’artifices, des expos et un magnifique spectacle son et lumière sur les façades de la place de la Bourse, très impressionnant.

C’était mon premier Bordeaux Fête le Vin. Il faut dire aussi que ça ne se déroule que tous les 2 ans. N’ayant pas campé sur les quais pendant ces 4 jours, je ne peux m’exprimer que sur les 2 soirées que j’y ai passé, le vendredi et le dimanche (2° et dernier jours).

Pour tout dire, je reste un peu sur ma faim (mais pas sur ma soif). Le succès incontestable de cette fête obligeait à jouer des coudes pour accéder aux stands (surtout à celui des blancs secs littéralement pris d’assaut compte tenu de la chaleur).

Une fois le verre tendu, il était difficile de converser avec les « vignerons », devant laisser ma place aux suivants. Certains diront que le déplacement valait le coût, le verre étant rempli à plus de la moitié. Le terme dégustation disparaissant à mon goût. Surtout que les crachoirs n’étaient pas légion. Il m’a fallu du temps pour les trouver, posés près des vignerons… donc inaccessibles.

Dans ces conditions, comment apprécier les vins. Après 3 verres, on a surtout envie de s’arrêter. Le carnet de tickets est vraiment à utiliser sur les 4 jours. Et dimanche soir, les quais ressemblaient plus à une fête étudiante où on vient terminer tous les tickets restants et où les vignerons veulent finir leurs dernières bouteilles avant de repartir !

Par contre, les stands ‘gastronomie’ étaient très variés et très sympathiques. Il permettait de terminer son verre plus facilement !!

Vous allez me dire que je ne parle pas des vins dégustés. Certains étaient acceptables (surtout ceux du sud-ouest), pour les autres, c’étaient des Bordeaux classiques sans grandes expressions. Et je ne pense pas que les passants se souviennent beaucoup des noms des vins découverts. C’est assez dommage, car les vignerons qui ont le plus besoin de visibilité et d’aide sont ces producteurs proposant des bouteilles à moins de 8 €.

Les wagons entiers de bacs de verre répartis le long des quais témoignaient du succès incontesté de cette fête. Espérons que la prochaine fois, les crachoirs seront aussi grands et aussi nombreux que ces bennes !

Une chose est sûre, je reviendrai dans 2 ans, mais plus pour profiter des événements connexes à la fête. L’important est de participer à cette très bonne initiative qui reste un rendez-vous majeur pour Bordeaux.

crédits photos : extraterrien
Publicités


No Responses Yet to “Parce que Bordeaux Fête le Vin, en grande pompe”

  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :