Parce que c’est un futur grand, Villa Ponciago

06Avr10

Le Groupe Henriot avait décidé de me faire plaisir pour mon anniversaire. Invité à l’Intercontinental, hôtel situé derrière l’opéra Garnier, toute la famille Henriot était réunie. Champagne Henriot, Bouchard Père & Fils, William Fèvre et Villa Ponciago.

Il est toujours agréable de déguster de très bons vins même si les 2008 ne révélaient pas toutes leurs grâces mais bien seulement leurs très beaux potentiels.
Mais ma venue était surtout l’occasion de découvrir (enfin) le contenu des bouteilles de Villa Ponciago.

Le contenant, je ne le connaissais que trop bien pour avoir participé à la conception des étiquettes. On nous avait demandé de donner une impression de vin de soie ; Fleurie étant connue pour être l’appellation la plus féminine de la région. Les premiers retours semblent nous conforter dans notre reco !

Le petit dernier du groupe, acquis mi-2008, est situé au coeur de l’appellation et a autant d’ambition que ses grands frères, peut-être même plus. Il faut dire que la tâche est grande : donner au Beaujolais son grand vin, qu’il devienne emblématique.
Pour info, Villa Ponciago est un domaine très ancien, les premières traces dans l’histoire remontent à 949. Il était connu sous ce nom d’origine latine lorsqu’il fut offert à l’Abbaye de Cluny. Aujourd’hui, Villa Ponciago c’est 49 ha réunis autour d’un mamelon morcellé en 214 parcelles.

Il ne reste plus qu’à tremper les lèvres pour vérifier que la volonté initiale de faire un vin velouté avait pu être maintenue voire transcendée. Commencer par un millésime comme 2009 facilite les choses ! Mais on sent que le domaine attend une année plus difficile pour montrer tout son savoir-faire.

La Réserve.
La cuvée « La Réserve » a une densité rare pour un cépage Gamay. Le nez exhale des notes de fruits noirs, cerise et myrtille notamment, et florales. En bouche, on sent que les raisins n’ont pas été privés de soleil, c’est riche. On retrouve les fruits noirs autour d’une jolie fraîcheur et d’une bonne longueur en bouche.

Les Hauts du Py.
La cuvée « Les Hauts du Py » vient d’une parcelle particulière, la plus élevée du domaine (jusqu’à 410 m). La robe est pourpre et profonde, le nez puissant aux notes de fruits noirs avec une pointe d’épices et la bouche, quel régal ! Un savant équilibre mariant avec délice concentration et minéralité, rondeur et fraicheur, et tannins soyeux. Et la longueur en bouche fait durer le plaisir plus longtemps.

Ces vins sont fins, élégants mais surtout gourmands, charmeurs, cajoleurs même, c’est l’effet velours ! On a envie de les partager, ils sont réconfortants ; on prend le temps de les déguster, de les savourer.
Ils seraient parfaits dans les Gouttes de Dieu ! Les deux mangakas pourraient nous emmener dans des environnements totalement magiques en double pages minimum !

Cette gourmandise titille notre imagination, avec quoi les marier ? Et là, on a l’embarras du choix. Seuls en toute simplicité, en apéro avec un peu de charcuterie, ou avec du petit gibier grillé ou rôti. Je les testerai bien avec une forêt noire mêlant chocolat, cerise kirsch et crème onctueuse.

Disponible à partir de début mai chez Repaire de Bacchus et chez Hédiard pour la cuvée les Hauts du Py, s’y frotter, s’est remettre à plat ses convictions sur le Beaujolais. Mais  c’est aussi pour ça que l’on apprécie le vin, pour se faire surprendre et challenger notre goût, nos appréhensions et notre point de vue.

Je ne peux que vous souhaiter de passer des moments extraterriens en compagnie de ces Fleurie. Si vous les croisez, n’hésitez pas à donner votre avis.

crédits photos : villa ponciago
Publicités


No Responses Yet to “Parce que c’est un futur grand, Villa Ponciago”

  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :