Parce que c’est G’Vine Nouaison, dégustation de gin #02

04Fév10

Aujourd’hui, nous ne traverserons pas la manche. Le gin que voici nous vient… de France et plus précisément de Charente. Et qui dit France, dit exception culturelle ! Pourquoi ? Parce que les français sont les meilleurs son mode d’élaboration est très spécial.

ÉLABORATION.

On a l’habitude de voir les gins élaborés à base de grain. Ici, la fabrication s’appuie sur l’Ugni Blanc, c’est à dire du raisin. Et pourtant le résultat sera très loin du cognac !
Pour info, c’est au XVIIIème siècle que l’on utilisa pour la première fois du raisin dans l’élaboration d’alcools à base de genièvre.

Une fois vendangé, le raisin est vinifié puis distillé pour donner un alcool neutre.
Au moment de la floraison, les fleurs de vigne sont cueillies et mises à macérer dans l’alcool neutre afin de faire ressortir ses parfums. Une nouvelle distillation s’en suit.

En parallèle, 9 plantes aromatiques sont mises à infuser puis distillées également.
Nous avons dans le désordre : baies de genièvre, racines de gingembre, réglisse, racine de casse, cardamome verte, coriandre, baies de cubèbe, noix de muscade et citron vert.

La touche finale consiste à assembler chaque élément et à faire une ultime distillation.

G’Vine se compose de 2 produits : Floraison et Nouaison.
Nouaison est la « cuvée » un peu plus premium. Nouaison est le terme employé pour définir la naissance de la baie, quand la fleur de vigne devient fruit.

DÉGUSTATION.

A la différence des céréales, le raisin apporte à l’alcool une structure plus douce.
C’est un gin qui a du caractère, expressif mais sans agressivité, il y a beaucoup de rondeur dans l’ensemble. Assez complexe, l’évolution est agréable ; mon palais a même senti des notes de romarin !! Le genièvre et les épices prennent le relais sur la finale.

COCKTAIL.

Le site Internet (g-vine.com) possède son propre moteur de recherche pour vous aider à trouver le cocktail qui convient le mieux à vos envies. Vous n’avez plus qu’à cocher quelques cases et suivre la recette.

Le Smash Basil m’a bien plu, voici les ingrédients !

PACKAGING.

Pour reprendre les dires du site Internet, « sa bouteille grise illustre cette étape unique (ndlr la nouaison), ce concentré d’énergie, d’intensité et d’épices ». Elle est en effet assez épurée et élégante. Les ingrédients entrant dans la composition sont imprimés à l’intérieur de la contre-étiquette histoire d’être vus à travers le liquide de la bouteille.

RÉCOMPENSE.

Le « Drinks International Gin Challenge » lui a accordé la médaille d’or en 2008 devant pléthore de concurrents.

Atypique dans sa conception et dans son expression aromatique, G’vine mérite vraiment le détour. Il réinvente l’utilisation du genièvre pour en faire un alcool accessible aux novices comme aux amateurs.

Le made in France a encore de beaux jours devant lui !

crédit photos : g-vine.com
Publicités


No Responses Yet to “Parce que c’est G’Vine Nouaison, dégustation de gin #02”

  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :